ÉDITORIAL – Février 2016

Suzanne-editorialSalutations amis lecteurs du Journal

Dans cette première édition du Journal de 2016 nous avons quatre essais et défis intellectuels et spirituels  pour l’édification de votre mental, de votre corps et de votre esprit. Notre essai d’ouverture Dieu le Grand responsable  est dû à Marc Belleau du Canada. Marc s’en prend à la croyance tenue dans le monde entier selon laquelle Dieu est responsable de tout ce que l’homme endure et habilement mais gentiment il nous montre qu’il en va autrement. Puisque nous sommes pleinement habileté à nous empêtrer nous-mêmes dans des situations étriquées sans aucune aide extérieure. A-t-on vraiment besoin que Dieu nous envoie des défis supplémentaires en plus de toutes les erreurs que nous commentons déjà ? Marc jette un autre regard sur aux accidents du temps et aux conséquences de nos actions en scrutant la colère et les actions dépourvues d’amour d’un Dieu punisseur par opposition à un Dieu Père qui aime vraiment. Il conclut sagement, Notre imperfection, notre immaturité sont amplement suffisantes pour fournir toutes les situations difficiles que nous rencontrons au cours de notre existence. Cependant, nous pouvons apprendre à utiliser nos erreurs comme de multiples tremplins vers des niveaux de sagesse plus élevés.

Notre deuxième contributeur  est la très excellente traductrice espagnole du Journal, Olga Lopez nous ramène à l’école et nous enseigne une précieuse leçon quant à notre mission en tant que lecteurs et en tant que croyants dans le Livre d’Urantia dans ses  Réflexions pour les éducateurs et les croyants dans la cinquième révélation d’époque. Commençant par les enseignements de Jésus, Olga les reformule en langage  moderne pour qu’ils soient plus facile à faire passer à ceux cherchent mais n’ont pas trouvé le Livre d’Urantia. Elle reformule les choses suivantes: Respectez toujours la personnalité de l’homme. Une cause juste ne doit jamais être promue par la force ; les victoires spirituelles se gagnent uniquement par le pouvoir spirituel [Fascicule 159:3.2, page1765:4] Ce qui devient, en langage moderne : Peu importe combien nous estimions très supérieurs les enseignements du livre par rapport à toute autre doctrine, religion ou pensée, nous ne devrions jamais les imposer à quiconque car, ce faisant, nous ne respectons pas sa personnalité, son chemin et son libre arbitre. Parmi toutes les reformulations de valeur qu’elle partage avec nous, je pense que celle qui se tient au sommet de toutes est : Le service n’est pas lié à l’abnégation ni au sacrifice, mais à faire du bien aux autres avec un sourire sincère sur le visage.

Notre troisième contributrice est une lectrice de longue date, Carolyn Kendall, à qui son père a présenté le Livre d’Urantia en 1951. Depuis lors, elle étudie le livre. Son essai sur La Réhabilitation d’Urantia inclut la compréhension passée et future.  Notre révélation est une entreprise unique et complète comparée aux effusions révélatoires des « planètes normales ». La forme inhabituelle de cette révélation, un livre, correspond bien à notre statut de cobaye  sur un monde expérimental.  Depuis les Plans de perfection divine jusqu’aux effusions de Melchizédek et à la supervision planétaire séraphique, elle nous éduque sur ce qu’entraîne la mise en quarantaine d’une planète jusqu’à sa place brillante dans la lumière et dans la vie et nous montre que nous sommes partie intégrante de ce succès.

Bob Ghen est notre dernier auteur qui a choisi de parler dans son essai de la partie la plus difficile du Livre d’Urantia De l’étude de l’introduction au Livre d’Urantia. Une tâche  vraiment épique quand on est seul, l’Introduction a aussi été ardue pour Bob mais il a finalement compris que :Il est bien évident qu’une étude en profondeur du Livre d’Urantia est un projet de toute une vie. Tellement plus de la signification voulue par les révélateurs peuvent se révéler même avec un début de connaissance de l’Introduction. Tout commence avec cette première clé ; un accroissement intellectuel qui fait démarrer l’échafaudage de la connaissance sur lequel des concepts toujours plus élevés peuvent croitre. Cette clé qui bientôt ouvre un nouvel éclairage, une sphère expérientielle de compréhension cosmique progressive.  Il se réfère à Bill SadlerJr  dans son appréhension des vrais significations et finalement il en déduit qu’une étude concentrée de l’Introduction  est l’un des investissements les plus sages possibles de temps et d’effort de cette vie.  

Belle et enrichissante lecture

Suzanne Kelly
[email protected]

PS: Je recherche des assistants éditeurs, des vérificateurs et comme toujours des soumissions de textes!

Note: Tous les documents soumis doivent suivre les lignes directrices des citations lors des citations du Livre d’Urantia : Par exemple :  [ Fascicule 141:4.2, page 1590:5]

 

Lire plus à propos de Annonces.