Histoire de la Commission de Contact et du Forum

L’histoire commence le 1er octobre 1922, à Chicago lors d’une journée traditionnelle de déménagement. La température de 70°F était belle. Après 25 années de déménagement d’appartement en appartement, un couple de médecins d’âge moyen et leur fils adolescent s’installe finalement dans une résidence permanente au 533 Diversey Parkway. Cette maison leur servirait aussi de cabinet.

Ils avaient à trouver une secrétaire pour travailler sur l’autre projet; celui qui les gardait debout la nuit. Ils savaient que la charge de travail allait croître de façon exponentielle. « Nous avons besoin de compétence cléricale supérieure, » de mentionner le Dr William Sadler. La Dr Lena Sadler a renchéri : Nous ne faisons pas de sténo ni ne dactylographions ». Le couple était convaincu qu’il trouverait une secrétaire.

Peu de temps après, le Dr Lana traitait une femme âgée de 32 ans à l’Hôpital de Columbus, laquelle avait été victime d’un accident d’auto. Cette grande femme spontanée était déménagée récemment du Minnesota vers Chicago. Le médecin et la patiente se sont liés rapidement. La patiente a confié au Dr. Lana que son mental avait commencé à lui jouer de vilains tours. Était-ce peut-être en lien avec l’accident? Le Dr. Lana a tendu l’oreille. « Laissez-moi faire venir ici mon mari, » a-t-elle dit. « Il est un psychiatre. »

Il en est ressorti que la dame était une secrétaire expérimentée et occupait une gérance à la Federal Reserve Bank à Chicago. Son rôle consistait à aiguiller des centaines de vérificateurs de banque à travers le Midwest. Une telle personne s’avérerait une garantie sûre contre la fraude. Son nom était Emma Louise Christensen, aussi appelée Christy. Il est bientôt devenu manifeste que Christy était la secrétaire que le coupe de médecin avait recherchée. Christy est venue éventuellement vivre avec les Drs. William et Lana au 533 Diversy Parkway. Les Sadler ont décrit à Christy le cas psychiatrique d’un patient qu’ils avaient observé depuis presque 20 ans. Il semblait que des êtres célestes invisibles parlaient à travers le patient, un monsieur dont on ne dévoilerait pas le nom. Est-ce que Christy servirait de secrétaire pendant les sessions nocturnes pour enregistrer et transcrire les mots des êtres célestes? Christy a accepté spontanément.

Cinquante-cinq ans plus tard, Christy se rappelle : « C’était curieux, mais je ne me rendais pas compte dans quoi je m’embarquais. » Lorsqu’on lui demandait ce qui arriverait si elle ne pouvait plus écrire ou dactylographier, elle a répondu : « Je présume qu’ils auraient cherché quelqu’un d’autre. »

Deux autres dans la maisonnée des Sadler étaient dans le coup pour le patient secret. La sœur de Lana, Anna Kellog, une infirmière diplômée, et son mari, Wilfred Kellog, le gérant d’affaires des médecins. Le quartet Sadler_Kellog et Christy furent les seules personnes qui ont entendu parler les visiteurs célestes. Elles ont été avec Christy, les Commissaires de Contact originaux. Les Sadler ont commencé à présenter Christy à leurs amis comme leur fille adoptive, bien qu’elle n’ait jamais été légalement adoptée. Le fils survivant des Sadler, William Jr., était âgé de 16 ans. Les Kellog avaient une fille de 9 ans profondément sourde.

Les premières années du Forum

Un autre événement important s’est produit un dimanche après-midi au 533 Diversey Parkway. Un nouveau groupe social s’est formé. Ce groupe fut appelé le Forum, et les réunions ont débuté le 11 février 1923. L’objectif allégué du groupe de recevoir des invités à leur résidence, était de garder le contact avec des anciens patients. Nous ne savons pas si le Forum était l’idée des Sadler, ou si c’étaient les Révélateurs qui leur avaient suggéré de réunir un groupe.

En 1920, les réunions de salon faisaient partie de la culture, au cours desquelles un dirigeant exposait un sujet pendant une heure et les invités posaient des questions pendant la deuxième heure. Le Dr. Sadler présentait des thèmes tels « Les Instincts et les Émotions Primaires », « l’Hérédité », le « Darwinisme », et « l’Eugénisme ». Mon père, Clarence Bowman a été introduit au Forum en 1923 par un vieil ami et patient du Dr. Sadler.

L’objectif réel du Forum

Un dimanche de décembre 1924, pendant une réunion du Forum, le Dr William faisait le délice du Forum avec le récit de sa participation dans un trio évaluateur qui a étudié le cas d’escrocs se prétendant des télépathes qui conjuraient les esprits des morts. Ses associés dans la démarche étaient Howard Thurston, le célèbre magicien prestidigitateur, et un détective de la police de Chicago. Un membre du Forum a posé la question à savoir, si oui ou non des prétendus médiums en trance pouvaient vraisemblablement recevoir des messages d’êtres spirituels réels, tels que les anges.

Le vrai motif du Forum a émergé ce jour-là. Le Dr. Lana était à l’extérieur de la ville et le Dr. William a révélé le pot-aux-roses. Le groupe a été informé qu’il était invité à participer à l’inauguration d’une nouvelle Révélation. Leur tâche consistait à écrire toutes les questions qui les avaient déjà intrigués, eux ou l’humanité; des questions au sujet de Dieu, du Cosmos, de la vie après la mort, sur n’importe quoi.

Il a insisté sur le fait que, lui personnellement, n’était pas convaincu que le phénomène dont lui, Lana et les Kellog étaient témoins, était réel. Le Dr. Sadler a utilisé tous les moyens pour cerner le fonds des choses sur ce cas. Le groupe était informé par une personnalité invisible, nommée Machiventa Melchizedek, qu’une merveilleuse révélation était sur le point d’arriver. Le Dr. Sadler avait espéré que les réponses aux questions posées par le groupe aideraient à découvrir s’il s’agissait d’une supercherie ou non. Le Dr. Lana et les Kellog avaient été impressionnés par la qualité spirituelle du matériel reçu jusque-là. La visite de Melchizedek a eu lieu le 11 février 1924, exactement un an après la première rencontre du Forum.

En janvier 1925, les réponses aux questions du Forum ont commencé à arriver sous forme de chapitres qui étaient réellement des fascicules complets. La première série des 57 fascicules a pris de l’ampleur en réponse à des questions additionnelles. Les premiers fascicules étaient arrivés un ou deux à la fois, tous en réponse aux questions. S’il n’y avait pas de questions, il n’y avait pas de fascicules. En 1935, une section complète (la Partie IV) est arrivée d’un coup. La naissance de Jésus a été célébrée pour la première fois le 21 août 1935. Le Forum a révisé l’ensemble des Fascicules pour des ambiguïtés, ou tout ce qui nécessitait de la clarification. Les corrections finales ont été apportées par les êtres célestes, auxquels on référait maintenant comme Les Révélateurs.

Lorsque le fascicule sur les Douze Apôtres est arrivé, le Dr. Sadler en a été abasourdi. Les auteurs avaient pénétré le mental de 12 êtres humains uniques et avaient énoncé leur histoires avec tant de consistance. « J’ai jeté la serviette, » de déclarer le Dr. Sadler. « Je suis un psychiatre et je connais mon affaire. Je ne pourrais pas créer des portraits si consistants de 12 hommes différents. » Les doutes de Dr. Sadler se sont écroulés.

En tout, 485 personnes ont participé au Forum entre 1923 et 1956. Avant 1955 le Forum n’avait pas de copie papier à lire pendant les réunions. Ils ne pouvaient pas sortir de documents hors de l’édifice et ils ne pouvaient pas prendre de notes. Ils avaient prêté le serment du secret. De nos jours, nous pourrions référer au Forum comme à groupe de discussion (focus group). Ils écoutaient la lecture des fascicules alors que les personnalités célestes observaient leurs réactions. Les Révélateurs ont peaufiné les fascicules pour les rendre compréhensibles aux humains. Les membres du Forum n’ont ni entendu, ni vu les visiteurs célestes. Malgré l’unicité du Forum, certains membres ont quitté parce que le matériel était trop exigeant, trop difficile, ou par manque d’intérêt.

Les membres du Forum ont appris que le 11 février était l’anniversaire de l’attribution de l’Ajusteur de Pensées de Jésus. Le fragment du Père Universel prêté à ce petit garçon grandissant à Nazareth était semblable aux Ajusteurs de Pensées de tous les êtres humains dans les univers habités.

La Contribution de Bill Sadler au Fascicules

Après son retour d’un stage dans le Corps des Marines en 1928, William S. Sadler Jr. (Bill) a été fasciné par les fascicules. Il s’est investi dans l’étude et il a rédigé les questions qui ont suscité les fascicules sur l’Être Suprême. Bill est devenu un Commissaire de Contact et il a été un brillant enseignant du Forum pendant les années 1940 et 1950. Il s’agissait d’un intellectuel, émotif à l’occasion, et souvent irrévérencieux. Il a quitté pour le monde des maisons le 22 novembre 1963.

Tous les Commissaires de Contacts sont maintenant décédés. Ces Commissaires étaient ceux qui connaissaient l’identité de la « personnalité de contact »; soit l’homme à travers lequel la révélation a été transmise. Personne d’autre dans le Forum n’a rencontré l’homme, ni ne connaissait son nom, sa date de naissance, ou le moment de son décès.

N’eut été de leur engagement, de leur loyauté et de leur constance, même en face du doute occasionnel et de l’incrédulité, la révélation ne serait pas parvenue à la fructification. Aucun d’entre eux n’a fait d’argent avec les fascicules. En fait, ils ont sacrifié leurs modestes avoirs personnels pour le groupe qui s’est réuni dans la résidence des Sadler pendant 60 ans.

Mon adjonction au Forum

Sous la recommandation de mon Père, je me suis jointe au Forum en octobre 1951. J’ai appris comment s’est développée la confiance mutuelle entre les humains et les personnalités célestes dans les années précédant la naissance des fascicules. Six mois après m’y être jointe, j’ai été embauchée comme réceptionniste au cabinet de pratique médicale et psychiatrique de Dr. William. J’ai entendu l’histoire du Forum au moins six fois de plus lorsque j’ai travaillé là. Mon mari, Tom et moi avons connu le Dr. Sadler pendant 18 ans et Christy pendant 31 ans.

Aider les patients à s’aider eux-mêmes.

Le Dr. Sadler a consacré sa vie professionnelle entière à aider les gens qui étaient physiquement ou mentalement malades. Cependant, il n’a fait connaître la révélation qu’à peu de patients, ceux qui étaient le mieux capables de souscrire à l’idée d’êtres spirituels invisibles, et qui avaient déjà un certain concept de Dieu. Le Dr. Sadler ne voulait pas être le dirigeant d’un culte de disciples dépendants psychologiquement. Sa méthode consistait à inspirer les patients à penser indépendamment, à prendre la responsabilité de leur propre amélioration mentale et émotionnelle, à reconnaître leurs talents et à développer le courage. L’emprise sur les autres ne faisait pas partie de sa nature. Le Dr. Sadler avait un profond dédain envers ceux qui pratiquaient la fraude envers un public non méfiant, ou qui prenaient avantage des humains crédules ou influençables.

Des enseignants expérimentés

Chacun a une partie favorite du Livre d’Urantia. Celle du Dr. Sadler était l’Ancien Testament et la Vie et les Enseignements de Jésus, comparés avec la Bible. Ses cours dans l’École de la Brotherhood originale étaient toujours remplis. Il reconnaissait qu’il n’avait pas autant étudié la Partie II des fascicules et qu’il avait mal compris certains de ses concepts. En animant une section sur l’univers physique, il est tombé sur un passage qu’il ne comprenait pas. Il a demandé si quelqu’un savait de quoi on parlait. « Pourquoi, c’est l’équation d’Einstein, Docteur : E égale MC au carré, » a répondu un professeur de science dans la classe. « Oh, je ne savais pas, » de s’étonner le Dr. Sadler.

Chacun dans le Première Société Urantia a eu une opportunité de diriger une discussion sur les fascicules. À la fin de chaque réunion, le Dr. Sadler allait rejoindre le dirigeant novice, lui serrait la main et disait, « C’est un bon travail que tu as fais ! Tu ne seras pas aussi nerveux la prochaine fois. »

Il n’interférait pas dans les activités des autres et n’a pas interprété les enseignements du Livre d’Urantia pour les autres.

Entrainer les dirigeants de demain

Après que le Livre d’Urantia ait été publié, les membres du Forum ont reçu la tâche de présenter la révélation à leur génération, et ils ont été informés que le monde n’était pas prêt à la recevoir. Les membres ont mis en commun leur ignorance et se sont organisés pour diffuser le Livre d’Urantia et ses enseignements.

Les jeunes lecteurs constituaient le futur de la communauté Urantia et ils ont reçu une attention particulière de Dr. William et de Christy. Ils ont confié une grande quantité d’information d’arrière-plan aux dirigeants des futures organisations Urantia. Christy and le Dr. Sadler ont été mandatés par leurs partenaires célestes pour écrire l’histoire complète de la révélation sur Urantia, mais ils ont simplement manqué de temps et ont gradué au monde des maisons sans l’avoir complété. William Sadler est décédé en 1969 à l’âge de 94 ans, et Christy en 1982 à l’âge de 92 ans. Christy a survécu aux autres Commissaires de Contact.

Sous plusieurs aspects, je considère que Christy a été la véritable héroïne humaine de la révélation. Chisty a été pratiquement contrainte à témoigner en cours, relativement aux origines du Livre d’Urantia, sur les détails qu’elle avait fait le serment de ne jamais révéler, incluant l’identité de la personnalité de contact. À l’âge de 87ans, Christy était disposée à aller en prison si nécessaire.

Christy a toujours été très spécifique sur la manière dont le lectorat devrait progresser. Elle disait, « Les Révélateurs nous ont dit de croître prudemment, et de construire une solide base de croyants afin de résister à la critique du public lorsqu’elle se manifestera. En 1980 elle a dit, « Très peu de lecteurs connaissent le Livre d’Urantia assez bien pour le défendre en public. » Elle répétait, « Ils nous ont dit de croître prudemment! »

Le corps de réserve de la destinée

Dans son discours de présidente à la Urantia Brotherhood’s First Triennial Delagate Assembly en 1967, Christy a terminé son allocution avec un extrait des instructions des Révélateurs :

« Je vous ai déjà rappelé que les superviseurs célestes d’Urantia sont à mobiliser un petit groupe d’hommes de de femmes conduits par l’esprit à travers le monde, parmi toutes les nations, et que ces bataillons de la vérité, ces personnes choisies, sont aujourd’hui impliquées dans une foule d’entreprises essentielles qui ont à faire avec la réhabilitation du monde, suivant la fin de la présente période de conflits troublants. »

Parmi tous les corps de réserve de la destinée de mortels choisis sur Urantia, aucun n’est chargé d’une obligation plus solennelle que notre groupe. Nous avons été appelés à la grande œuvre d’engager la première étape consistant à offrir à l’homme mortel une lumière nouvelle, une nouvelle révélation de l’amour de Dieu. Ces religions à la carte des jours révolus ne suffisent plus à rencontrer les défis d’aujourd’hui. Suivre la vie de Jésus incite à un acte d’engagement complet, une intention dédiée, un but déterminé, un appel de trompette à une vie qui ne fera pas de compromis. »

L’œuvre des Sadler auprès de la communauté

La plupart des gens dans le Forum ne l’avaient pas réalisé, mais Dr. William avait un curriculum impressionnant de service communautaire :

  • Il était un ministre ordonné dans l’Église Adventiste du Septième Jour. Il a organisé des missions et a édité le Lifeboat Magazine.
  • William a travaillé en tant que détective de la Pinkerton pour financer ses études médicales et celles du Dr. Lana.
  • Le Dr. William était un conférencier populaire du Circuit Chautauqua. Son répertoire comportait une douzaine de sermons. Il adorait prêcher.
  • Le Dr. William a mis en doute les enseignements de l’Adventiste du Septième Jour Ellen G.White, sur des questions de plagiat et de consistance. Les Sadler ont quitté l’église en 1913.
  • Le Dr. William a opté pour la psychiatrie plutôt que pour la chirurgie, il a mentionné, « parce que vous pouvez aider les gens à changer leur vision de la vie. »
  • Pendant 25 ans, le Dr. William a agi comme professeur de psychologie pastorale au McCormick Presbyterian Theologie Seminary, à Chicago.
  • Le Dr. Sadler a écrit des livres, des articles de magasine, et des manuels de prise en charge personnelle pour le public en général (42 en tout).
  • Le but de sa vie fut d’apporter la santé et le savoir médical au public. Du point de vue de ses collègues médicaux il était perçu comme gaspillant des secrets professionnels envers les non éduqués.

La Dr. Lana était orientée vers le service comme son mari :

  • La Dr. Lana a été une puissante défenderesse des soins de santé pour les femmes et les enfants vivant dans la pauvreté. Elle faisait la promotion du contrôle des naissances.
  • Elle était une volontaire à la Jane Addams Hull House. La Dr. Lana était une petite femme avec une quantité illimitée d’énergie, et elle était une conférencière dynamique.
  • Elle a servi comme présidente de chaque association médicale de femme dans le Midwest, aussi bien que présidente de la Medical Woman’s National Association. Elle avait une personnalité douce et cordiale. Elle est décédée du cancer en 1939 à l’âge de 64 ans.
Lire plus à propos de Histoire.