Joyeux anniversaire PIRT !

PIRT, l ‘équipe de réponse aux requêtes des prisonniers (Prisoner Inquiry Response Team) a clôturé l’année 2018 sur une note particulièrement positive et nous aimerions partager nos nouvelles avec nos amis lecteurs. Aux États-Unis, un petit groupe de volontaires a formé PIRT pour disséminer Le Livre d’Urantia dans les coins les plus sombres de notre planète, les nombreuses prisons du pays. Tous les membres originaux du PIRT continuent d’exercer leurs fonctions après 15 ans !  À l’heure actuelle, six volontaires américains répondent activement aux demandes de renseignements des détenus ou apportent leur aide d’une autre manière, et quelques autres personnes de qualité, ayant servi, sont passées à autre chose. Nous nous réjouissons rendons grâce à toutes les âmes affamées qui ont trouvé les vérités salvatrices dans Le Livre d’Urantia.  Je suis touchée par le dévouement de nos bénévoles qui ont tout fait pour que cela se produise ; nous sommes ravis de célébrer quinze merveilleuses années de placement du Livre d’Urantia par les membres du PIRT. Il est passionnant de voir les graines de la révélation se développer et se concrétiser.

Au cas où vous n’auriez pas lu nos articles occasionnels dans les Tidings précédents, le premier article de PIRT raconte comment, il y a une trentaine d’années, les efforts d’un lecteur pour ensemencer les nombreuses bibliothèques de prison des États-Unis se sont révélés être le catalyseur de PIRT, le groupe de volontaires le plus ancien de l’Association Urantia Internationale. Peu de temps après ses efforts en matière d’ensemencement, la Fondation a commencé à recevoir des lettres de détenus au sujet du Livre d’Urantia. Lorsque cela est devenu accablant, le PIRT a été formé pour dégager le personnel des services aux lecteurs de la Fondation Urantia, permettant ainsi au personnel de la Fondation de se concentrer sur d’autres tâches toutes aussi importantes. Jusqu’à ce jour, les lettres des détenus continuent d’arriver à Diversey Parkway, qui sont ensuite envoyées au PIRT pour notre traitement.

Depuis la création du PIRT en 2004, plus de 4 500 lettres de détenus ont été traitées et plus de 2 100 livres d’Urantia ont été distribués aux détenus. Depuis, nous avons découvert que le Livre était également transmis aux familles des détenus, à leurs amis, aux responsables de la prison et aux aumôniers.

Il y a trois ans, le PIRT est devenu international en ajoutant à son équipe Chris Gravel, président canadien du PIRT. Chris avait lu l’un de nos articles et avait donc été amené à rejoindre l’équipe. Il a pu ensemencer les quarante-trois prisons fédérales du Canada, en l’espace de dix-huit mois, et dispose d’une équipe de collègues volontaires prêts à répondre aux lettres des détenus. Apparemment, les graines mettent du temps à germer et il n’y eut aucune lettre des détenus au début. Trois ans plus tard, Chris vient de recevoir ses deux premières demandes de livres !  Au temps de Dieu, n’est-ce pas ?

L’année dernière, nous avons communiqué nos politiques et procédures, ainsi que l’accès à nos documents internes, au nouveau chapitre PIRT que Risto Mäntyen l’Association Urantia de Finlande a ouvert. Leur équipe de quatre volontaires a ensemencé Le Livre d’Urantia dans les vingt-six prisons de leur pays. Sans aucun doute, les lettres commenceront à affluer, au temps de Dieu.

Au cours des dernières années, PIRT a entrepris un projet de groupe annuel. Une année, nous avons adapté le guide du groupe d’étude de l’Association pour les prisons. Depuis lors, plus d’une douzaine de groupes d’étude ont vu le jour dans différentes institutions et nous   envoyons ce guide comme support.  Une autre année, David Linthicum, l’ancien président du comité de dissémination de l’Association, a obtenu deux cours utilisés normalement pour les cours en ligne de (UBIS) ‘‘Urantia Book Internet School’’. Quand on nous demande plus de matériel d’étude, nous leur envoyons les cours UBIS. Il est impossible de suivre de près les activités de chaque établissement et nous n’obtenons pas toujours de rétroaction immédiate, mais certains signes indiquent que les cours ont été bien accueillis et que les groupes d’étude des détenus continuent de se développer et de croitre.

Cette année, davantage de projets PIRT ont germés. L’un des projets consiste à encourager les responsables de groupes d’étude ‘de l’extérieur’ à faciliter l’animation de groupes d’étude des détenus dans les prisons de leur région. Un autre est une vidéo sur ce que le PIRT fait pour les détenus, orientée vers la famille et les amis de ceux qui sont incarcérés. Mon projet, en tant que présidente du PIRT, consiste à accorder une plus grande attention au développement de nouveaux groupes internationaux prêts à ensemencer les prisons dans leurs pays d’origine.

Nous avons souvent des questions très sérieuses et approfondies sur Le Livre d’Urantia. Bien que le PIRT n’offre généralement pas de services de type « correspondance », nous répondons à des demandes réfléchies, souvent par une correspondance personnelle ; à d’autres moments, nous envoyons les documents d’information que nous avons rassemblés au fil du temps pour les aider. L’expérience la plus gratifiante – ce qui nous retient tous ici, année après année – sont les mots émouvants de gratitude et d’appréciation que nous recevons des détenus pour leur avoir fourni la lumière du Père, qui réconforte et guide leurs âmes dans l’obscurité matérielle.

Si vous souhaitez des informations complémentaires sur les programmes du PIRT, n’hésitez pas à me contacter. Si cela vous intéresse, veuillez considérer un don au fonds PIRT de l’Association. Tous nos fonds sont utilisés exclusivement pour l’achat / l’expédition de livres ; nos bénévoles fournissent tout le reste à leurs propres frais.

Puissions-nous tous planter beaucoup de belles graines en 2019. Assurément, elles vont germer dans le temps, le temps de Dieu !

Sincèrement,

Myra Hight
Présidente PIRT
[email protected]