Danser avec Dieu

Womens retreat 6Tisser la tapisserie du Suprême

C’est dans une pièce à l’étage en haut du 533 Diversey Parkway (Fondation Urantia) que dix femmes se sont donné rendez-vous, afin d’échanger sur elles-mêmes ainsi que sur leurs parcours spirituels. Les animatrices de cette retraite, ces Filles de Dieu, dirigées par Line St-Pierre, ont élaboré et mis en place un nouveau modèle d’échange en groupe. Cette nouvelle façon de procéder ayant bien fonctionné pourra être utilisée ultérieurement dans d’autres groupes.

Les femmes de ce groupe ont parlé de leur vie intérieure, de leur relation avec la Révélation urantienne, de sa signification et de son appel à la présence des femmes dans le mouvement. Nous avons exploré la manière d’aider d’autres femmes à s’autoévaluer en tant que Filles de Dieu, à se sentir aussi aimées et compétentes que les hommes et à exprimer, nourrir et magnifier cette éternelle danse avec Dieu à l’intérieur du service au quotidien.

Voici les commentaires des participantes à la retraite des Filles de Dieu de septembre 2015 :

« Nous avons dansé, enveloppées par le nuage de nos croyances spirituelles, bougeant au rythme d’une nouvelle danse. Nous nous sommes conscientisées de l’importance de changer face à la résistance de la douleur, des larmes de l’abus et de la confusion. Un fil lumineux s’est tissé et nous continuerons à nous épanouir, embrassant l’audace et l’authenticité, préférant l’harmonisation à la réparation.   Divin Fils-Mère – Saint Esprit Mère, vous êtes le Plan divin. Nous, Filles de Dieu sommes la toile sur laquelle la tapisserie du Suprême peut être tissée. »        Womens retreat 1

« Je ne savais pas à quoi m’attendre en m’inscrivant à cette retraite et sa portée est au-delà de tout ce que j’aurais pu imaginer. C’est la première étape d’accomplissement sur le sentier des taches de ma vie. Les sentiments d’éveil spirituel dans mon mental et dans mon corps sont intenses et presque indescriptibles. Je comprends davantage ce que signifie être Fille de Dieu. J’ai cherché ma vie entière cette spiritualité et en ai besoin pour mon engagement personnel dans la famille de Dieu. Je ressens ce lien, parce que j’ai été témoin de l’amour, de la passion, de la spiritualité et de la connaissance de ce groupe de femmes. Je ne m’attendais pas à cela ; j’ai appris par osmose et en fait, ce n’est que le commencement de tout. »

« Ce souvenir d’un lieu sûr et sécuritaire m’aide à continuer de me sentir protégée dans mon corps et dans mon âme. En partageant nos expériences de douleur, de crainte, de joie et de révélation, nous apprenons, croissons, apprécions et aimons. Merci d’avoir partagé vos manières de prendre soin, d’inspirer et de tendre la main, et merci de vos présences enveloppées de l’esprit divin. Cela aussi m’habitera longtemps sur le sentier de ma vie. »

« Des exploratrices, guidées par la flamme du cœur, main dans la main, réciproquement nous nous sommes aidées à traverser des tunnels et des lieux, humides de larmes, à gravir des écueils, prendre des virages en épingle à cheveux et franchir des précipices. Contemplant des cavernes éclairées par la lumière divine, nous avons dansé autour de la chaleur et de la lumière de l’esprit brulant en nous. »

« Tout dans ce lieu, 533, est parfait. Womens retreat 2Je ressens l’excellence de notre compagnie mutuelle, j’ai tant de gratitude. Je suis ébahie devant la cascade d’évènements qui nous a rassemblées. Tant d’amour de sœurs, de confiance et de partage de nos chagrins, de nos secrets et de nos rêves. Je suis grandement enrichie. Je crois dans mon cœur que la force de nos voix individuellement et collectivement change le monde. Nous servons notre Père universel et notre Mère divine en utilisant nos voix pour dire la Vérité, marcher dans la Beauté et embrasser la Bonté.

Si vous souhaitez véritablement trouver Dieu, vous ne pouvez éviter de voir naître dans votre mental la conscience du Suprême. De même que Dieu est votre Père divin, de même le Suprême est votre Mère divine, en qui vous êtes nourri pendant toute votre vie de créature de l’univers. ‘Combien le Suprême est universel – on le trouve de tous côtés ! Les choses de la création illimitées dépendent de sa présence pour vivre, et nul ne se la voit refuser.’ [Le Livre d’Urantia, fascicule 117 : 6,2, p 1288.1]

« Merci d’être si intimes avec moi et de me permettre d’être si intime avec vous. Je n’oublierai jamais l’expérience. »

« Ce que j’ai entendu et vécu ce weekend est la beauté en chacune de vous ; les talents, la capacité, la connaissance, les compétences et la joie. J’ai entendu vos voix, car une seule voix peut être belle, mais quand nous chantons ensemble, combien plus beau devient un chant. Ensemble, nous sommes devenues un chœur de voix et pourtant j’ai pu entendre chaque voix individuelle ; toute la beauté, la sagesse et l’amour que porte chacune de vous et qui m’a rendue plus forte. Je me sens fortifiée pour ne pas abandonner et partager ce que je sais. »

« À ce chapitre-ci de ma vie, apprendre une nouvelle danse, oh oui, c’est une grande nouvelle. En apprenant des pas de salsa avec Saskia, le vrai cadeau était de prendre conscience de la nécessité du besoin d’un cadre pour cette nouvelle danse pour la prochaine étape de ma vie. Je n’aurais pu trouver ailleurs ce cadre : le renforcement de ma confiance en Dieu, ma foi et mon espoir dans le futur, et surtout de passer le flambeau aux générations futures qui continueront de contribuer au développement du Suprême sur notre Planète. »

« Souvent dans la vie je me suis senti poussé à l’action par une force puissante et inévitable dont il m’est impossible de dire l’origine. Ce n’est pas du mental, c’est plus profond que l’intuition ; cela serait plus proche d’un instinct viscéral. En tout cas, cela me permet d’être dans un certain lieu, avec un certain groupe de personnes. C’est ainsi que j’ai fini par participer aux retraites des Filles de Dieu. Pourquoi cette retraite est-elle si importante ? Les questions auxquelles nous avons réfléchi étaient : Qu’est-ce que Dieu attend/requiert de nous, femmes ? Quel est notre rôle dans le plan divin de notre planète ?

Sur un niveau très élémentaire, pour commencer nous donnons la vie, nous amenons à l’existence des êtres humains dans ce monde. Tous les hommes qui sont nés ont été accouchés par un être humain semblable du sexe opposé. Cependant, au cours des millénaires, la femme a perdu son statut d’égalité avec l’homme et nous sommes encore aux prises avec toutes sortes d’abus du plus évident au plus subtil à travers les pratiques de la société moderne qui vont à l’encontre de l’essence véritable de la femme. Alors, nous lectrices du Livre d’Urantia, que pouvons-nous faire ? Qu’est-ce que Jésus a confié aux femmes disciples ? Pourquoi a-t-il su qu’elles ne lui feraient pas défaut ? Est-ce que nous, femmes du XXIe siècle, prendrons le flambeau du service et de la guérison qui a été confié aux femmes par notre Maître bienaimé il y a plus de 2000 ans ? OUI !!!

Ce qui m’est apparu très clairement ce weekend après avoir travaillé avec mes sœurs, est que Dieu notre Père nous invite à danser avec lui, et devinez quoi ? Nous avons accepté !!! Nous avons toutes en nous ce guide et la protection de notre Père, nous avons hérité de la Grâce de notre Esprit Mère et Jésus nous a fourni la musique pour la guérison et le service. Nous, femmes, aidons d’autres femmes chaque jour et élevons des enfants qui aimeront et honoreront leur partenaire féminine selon cette danse divine à laquelle nous sommes tous invités. Frères et sœurs au loin, accepterez-vous de danser avec Dieu et ainsi réaliser votre contribution unique sur le chemin éternel et joyeux se dirigeant vers Dieu ? »

« Des fils et des filés de fibres, de couleurs, épaisseurs et longueurs variées.
 Nous les mélangeons, les sortant de nos poches ;
 Les défaisant, d’endroits privés où nous les avons subtilisés
 Certains, nous les offrons avec empressement,
 Et d’autres, avec hésitations, à contrecœur
 Coupable peut-être,
 Nous les sortons de leurs cachettes,
Froissés et tachés de sueur, de larmes, de sang et de suie de nombreux endroits.
Tandis que la pile grossit, nous prenons chaque brin et le tissons sur la toile en place sur le métier. Longtemps à l’avance, le cadre de fibres fourni, nous a longuement attendues,
Nous appelant à tisser et chanter, parler et danser ensemble. » Womens retreat 7

Les femmes du groupe, les Filles de Dieu aimeraient beaucoup partager ce modèle de rencontre avec d’autres groupes pour les aider à encourager d’autres femmes à apprécier leur valeur et leur appel intérieur. Si vous souhaitez faire l’expérience de cette retraite, nous serions heureuses de rejoindre votre lieu de retraite pour rencontrer votre groupe. Prévoyez une date, rassemblez 6 à 8 femmes, et réservez un endroit ; nous anticipons avec plaisir de fortifier davantage de femmes, afin qu’elles suivent leurs aspirations spirituelles à la sororité et la solidarité. S’il vous plaît, contactez Line St-Pierre pour plus d’informations à : [email protected]